La mode se démode, le style jamais

« La mode se démode, le style jamais » Coco Chanel 

La question du style à travers les décennies fait débat. D’un côté vous avez les personnes qui décident de ne pas se plier aux diktats de la société et de l’autre vous avez celles qui au contraire décident de tout changer. Plutôt que de s’inscrire dans une catégorie plutôt qu’une autre, il existe une solution intermédiaire : le dosage. Découvrons-la ensemble !

1/ Les modifications liées à l’âge

On ne peut le nier. Même si on entend souvent cette phrase : « l’âge c’est dans la tête ! »Notre corps et notre esprit évoluent au fur et à mesure des années. En vieillissant notre ossature se transforme, la nature de notre peau et notre musculation aussi.

Notre corps est soumis également aux modifications liées aux étapes de la vie: puberté, grossesse, ménopause et celles-ci influent sur notre silhouette.

On estime que la moyenne basse de prise de poids entre 18 et 60 ans se situe entre 6 et 8 kg et la moyenne normale serait de 10 kg. Chez certaines femmes cela peut même grimper plus haut.

Les modifications psychologiques


Nous ne changeons pas tout au long de notre vie mais nous évoluons. Nos envies et besoins se transforment au cours des années. Ce que nous aimions dans le passé peut ne plus nous parler.
On peut également développer certains complexes face à un corps qu’on ne reconnaît plus. Il faut apprendre à apprivoiser ce dernier et à l’aimer.
Il est le signe d’une vie accomplie, ces quelques kilos ont peut-être permis de donner la vie, ces quelques rides sont les marques de vos joies, peines et peurs mais témoignent de la chance que vous avez eu de les ressentir car c’est signe que vous avez été vivante.

2/ S’habiller à travers les dizaines

La phase adaptation

Pour moi, se dire, j’ai 40 ou 50 ans et je dois changer toute ma garde-robe et ne plus porter telle ou telle chose serait une grossière erreur.

Il y a d’abord des pièces qui peuvent vous accompagner tout au long de votre vie: la fameuse chemise blanche, le blouson en cuir, le jean brut…On parle là d’une garde-robe évolutive : je garde des pièces et troque certaines contre d’autres.
Quand on prend de l’âge, il faut juste limiter le trop court, trop moulant, trop décolleté et jouer sur les subtilités. Le style n’est pas uniquement une question d’âge, il est lié à la morphologie.
Il faut avant tout vous habiller selon votre silhouette et l’âge, comme nous l’avons vu plus haut, provoque des modifications corporelles, c’est surtout cela qui pousse à adapter sa garde-robe.

Par exemple, on peut tout à fait porter des décolletés mais on évite qu’ils soient trop plongeants ou on rajoute éventuellement un caraco en dentelle sous son pull un peu échancré. On peut porter des jupes et des robes mais on ajoute des collants opaques ou on allonge légèrement la longueur de ces dernières…
Bref on continue de porter ce que nous portions auparavant mais différemment.
Par contre, on se sépare de toutes les pièces trop connotées adolescente et de mauvaise qualité. Il y a un temps pour tout et c’est l’élégance et le raffinement qui vont intégrer votre garde-robe à présent.
De même, quand vous passez de 20 à 30 ans, vous devez davantage féminiser votre garde-robe et ne pas vous cantonner aux jeans et baskets tout cela pour gagner en élégance une fois de plus.

Suivre son flot intérieur

Il y a des vêtements avec lesquels on ne se sent plus en phase. Il vous est sûrement déjà arrivé de vous dire : j’ai passé l’âge de porter des jupes courtes ou j’ai envie d’un style plus sophistiqué et en accord avec moi…
Nos envies du passé ne sont plus forcément nos envies actuelles. Peut-être que dans le passé vous adoriez les cheveux auburn et à présent la teinte chocolat vous plaît davantage. Peut-être que vous ne juriez que par les jeans et à présent, vous avez fait du pantalon chino votre meilleur allié….

Aujourd’hui les questions à vous poser sont les suivantes: est-ce que mon look est en corrélation avec la personne que je suis ? Quelles modifications pourrais-je éventuellement apporter ? De quels vêtements pourrais-je me délester afin d’avoir une garde-robe à mon image ?

Le style à travers les années

Le style n’est pas une question d’âge. Certaines personnes qui ont 20 ans ne s’habillent pas de façon moderne ni même soignée, et inversement il existe des personnes de 60 ans dont le chic et l’élégance font partie de leur quotidien. Une personne qui a toujours eu un style pointu et travaillé, continuera de l’avoir toute sa vie car il sera devenu une habitude et sera donc profondément ancré.

L’âge ne doit pas être un prétexte pour vous oublier et vous négliger. La jeunesse est mise sur un piedestal mais on ne peut pas uniquement capitaliser dessus. Déjà parce qu’elle est éphémère mais également parce cela serait triste de réduire la personne à une enveloppe. Dès que vous lâchez prise et que vos actes et pensées sont en accord avec vous, le rayonnement est immédiat.
Et au-delà de cela c’est la bienveillance et la bonté qu’il faut cultiver au quotidien car il n’y a pas mieux pour réellement rayonner.

Le pouvoir des bijoux et accessoires

Prenons par exemple une ceinture en cuir camel, que nous ayons 30 ou 60 ans, on peut tout à fait l’utiliser en l’accordant à des tenues tout à fait différentes. Aussi, de jolies boucles vintage peuvent se porter à tout âge, le foulard également…donc ne les sous-estimez pas !

3/ Les erreurs à ne pas commettre

Ne pas privilégier les belles matièresSi la jeunesse excuse le bas de gamme, dès 30 ans, on est censées se connaître: ses atouts et points faibles mais également miser sur la qualité. Une qualité médiocre conduit à un aspect négligé et desservira votre style.

Jouer les lolitas

Les strass à profusion, les jeans déchirés, les décolletés plongeants…
Vouloir bloquer son compteur à 20 ou 30 ans va produire l’effet inverse et va incontestablement vous vieillir. Cela crée un décalage, ce n’est pas harmonieux et surtout je ne pense pas que tous ces vêtements soient du meilleur confort pour vous.

S’enfermer dans un look  peu moderne. Fini l’image de la mamie aux fourneaux avec son tablier et ses robes larges.

A 50 ou 60 ans on est encore en pleine forme, on reste jolie et on a surtout envie de profiter de la vie.Il est tout à fait possible d’aborder un look actuel sans tomber dans les clichés et c’est ce que le dernier paragraphe va vous montrer.

4/ Les tenues adaptées à chaque dizaine

A 20 ans


20 ans et l’âge où on peut presque tout se permettre. Cependant, ce n’est pas forcément l’âge où on sait le plus se mettre en valeur. On passe par tous les styles et toutes les expériences. Attention cependant à l’excès de sportswear et aux tenues trop provocantes, pas très stylées! 
Profitez-en pour vous amuser avec votre look car c’est le bon moment ! 
A vous tous les jeans : skinny ou boyfriend (selon votre silhouette), tous les hauts : sweats, pulls, chemises…, toutes les robes : patineuses, minis…bref tout est permis à condition d’associer avec sagesse.

A 30 ans


Jessica Alba

30 ans est l’âge où on peut jouer les prolongations avec nos tenues de la vingtaine mais il va falloir les féminiser davantage.
A 30 ans par exemple, on peut connaître une promotion professionnelle et il faut s’assurer une crédibilité. Abandonnez les excès vestimentaires de votre jeunesse et optez pour la qualité. Le look trop casual devra rester exceptionnel.

A 40 ans


Emmanuelle Alt

A cet âge,  apportez un peu de changement. Il n’est pas rare de faire des bilans et d’avoir envie de nouveautés. On opte pour une coupe de cheveux moderne et on peaufine son look avec des vêtements féminins mais en apportant une touche dynamique: de la couleur, un imprimé sympa…
On peut porter des jupes courtes mais on arrête avec les jupes très courtes sous-entendu la mini-jupe. Les robes trop moulantes devront être remplacées par des robes près du corps mais tout en nous permettant de respirer. Bref on commence à abandonner le trop court et trop moulant.

A 50 ans


Sylvie Estrade

Peu de changements entre 40 et 50 ans. Il faut juste s’assurer de posséder tous les basiques indispensables et des pièces dans de jolies matières.

A 60 ans et +


60 ans c’est une nouvelle vie qui s’ouvre à nous. Une vie où on va prendre le temps de vivre et de profiter des siens. Une vie qui demeure donc assez active. L’erreur à ne pas commettre est de choisir des vêtementstrop stricts et trop classiques. Les accessoires modernes prennent tout leur sens et permettent de casser les registres sans trop en faire.
 On mise sur les couleurs et la teinte pastel et on limite le noir.

On en revient toujours au même, le style est intemporel, intergénérationnel et puise sa source dans la recherche de l’harmonie avec soi et ce qu’on souhaite dégager.

Et vous les filles, qu’avez-vous choisi de faire ? Lutter, vous résigner ou temporiser

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *