Qu’est ce qu’avoir du Style ?

La plupart des femmes connait des moments d’achat compensatoire, venant combler l’angoisse. Pour certaines d’entre nous, cela peut tourner à l’achat compulsif et véritablement à l’addiction – ce qui fait la fortune des fabricants de prêt-à-porter – ce besoin quasiment irrépressible d’acheter un vêtement qui irait mieux que ceux que nous avons déjà. Et puis, il y a les autres : celles pour qui s’habiller est « simplement » une source d’angoisse : ce ne sont alors que des moments – celui du placard « vide ».

Quand le vêtement-plaisir se transforme en vêtement-dépendance, cette petite phrase anodine et si souvent entendue.

« Je n’ai rien à me mettre ! » traduit une réelle difficulté identitaire concernant la féminité. La question renvoie à des aspects fondamentaux de la construction de la féminité, qui passe bien sûr par le corps et sa représentation. C’est pourquoi ces femmes cherchent vainement à se rassurer par l’achat d’un vêtement. De l’identité féminine au vêtement porteur de féminité, du ludique à la dépendance, d’un corps nu et assumé à un corps en quête d’enveloppe, notre garde-robe révèle bien souvent la longue route que représente la construction de « l’être soi » et surtout de « l’être femme » au travers de cet élément hautement investi par les femmes qu’est le vêtement.

Notre style vestimentaire, tel une seconde peau est un prolongement de notre personne et une incarnation de notre identité. De par son côté impalpable relevant presque du psychologique, le style vestimentaire dévoile notre attitude vis à vis de notre image, il agit en révélateur de notre tempérament et de notre mode de vie.

Une très grande majorité des personnes confonde style et circonstances : évidemment, nous ne nous habillons pas de la même façon sur notre lieu de travail, en vacances ou pour une soirée à l’opéra – nous ne devrions pas pour autant changer de style. Différenciez également le style de la mode. Il s’agit de deux dimensions inhérentes à l’image et au vêtement et néanmoins distinctes l’une de l’autre. Le style ne veut justement pas dire « être à la mode » car « être à la mode », c’est être comme tout le monde ou presque – et le style est avant tout personnel.

Le « style » semble être donc un mot magique qui suscite l’envie chez les femmes et l’admiration chez les hommes. Le style, comme l’élégance sont aussi et surtout une question d’harmonie, harmonie de ligne et de couleur avec son physique ; connaître mieux ses défauts, savoir les masquer et mettre en avant ses atouts.

Alors, si l’on considère que le style parle, à découvert ou à votre insu, un langage relevant de la communication non-verbale, quel message avez-vous envie de transmettre au monde extérieur ?

A vous de jouer !

Merci de nous donner vos réactions ci dessous, et si vous avez apprécié cet article, merci de le partager sur FB, et twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *