« la trench » attitude

Comment porter le trench ? Ça y est c’est le printemps !

J’ai ressorti mon trench, pratique lors des matinées encore fraiches et à la fois coupe- vent.

Souvent beige, c’est une valeur sûre car c’est une couleur qui se marie avec tout, il peut être noir plus austère ou bleu marine plus classique.

Considéré aujourd’hui comme un élément intemporel des garde robes, le trench « coat » n’a pas toujours été accessible à tous.

C’est en 1914 que ce long manteau a été conçu mais en tant que vêtement militaire, par le célèbre créateur Thomas Burberry.

Il était alors destiné aux officiers de l’armée britannique, mobilisés pour la Première Guerre mondiale. D’où son nom qui signifie « manteau tranchée » en français. Grâce à sa longueur (il s’arrête au genou) il préservait les uniformes de la saleté et son imperméabilité protégeait les gradés du climat pluvieux du nord de la France et de la Belgique.

Signe de son efficacité, lors de la Seconde guerre mondiale, Le « trench » était porté par les soldats de la plupart des armées engagées. Peu à peu repris par les civils, le manteau a été popularisé par Yves Saint Laurent dans les années 1960 qui l’a introduit aussi bien dans ses collections masculines que féminines.

Tout ça c’est bien intéressant, mais comment bien le choisir sans être « mémérisé » ?

trench coatTout d’abord choisissez une matière qui a un beau tombé, qui ne se froisse pas et qui n’est pas trop fin.

Ajoutez des accessoires colorés et nouez le devant, personnellement je préfère quand il a des boutons, sans ceinture, cela fait moins uniforme.

Si vous êtes grande et que vous avez une taille élancée, vous pouvez le nouer devant

Si vous n‘avez pas de taille marquée, mieux vaut le nouer dans le dos, cela vous mettra en valeur

Alors… encore le mois d’avril pour pouvoir le porter et avoir une « trench attitude »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *